BD City Le Forum des Passionnés de BD

Forum sur la BD
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveautés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plume

avatar

Nombre de messages : 379
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Nouveautés   Mer 23 Aoû - 12:32

Les nouvelles de la bande dessinée adulte --par Serge Hénoque--

AP | 16.08.06 | 12:15
PARIS (AP) --

Vuillemin, en phrases bien senties et dessin précis, est un as pour traiter l'actualité au quotidien. Dans "La double encyclopédie des lumières", il a choisi plus de deux cents dessins en les répertoriant de A jusqu'à Z. On savoure, on s'esclaffe, même si Vuillemin se gausse radicalement du pire. A la lettre I comme information, un imam renseigne un journaliste otage sur son confrère lui aussi kidnappé. Ravi, il lui annonce: "Quant à votre confrère qui a pénétré chez nous déguisé en femme, je vous rassure, il se porte très bien et se marie aujourd'hui". En arrière-plan défile "l'heureuse élue" dépitée au bras d'un soldat trapu. A la lettre M comme moral des jeunes, le prof note d'un zéro le devoir d'un élève représentant un pendu et dit ceci: "Moulinot encore en train de dormir". Au fond de la classe, l'élève s'est tiré une balle dans la bouche. Réflexion du prof: "C'est pas le travail qui l'a tué". Audacieux.
Ed. Albin Michel (205 pages; 19 euros)

Ancré dans un Paris contemporain, le tome 2 titré "Jusqu'au dernier" de la série "Trois... et l'ange" offre davantage d'envergure à l'héroïne Garance. Jeune femme ordinaire, à peine jolie, elle est douée du pouvoir de se greffer dans la mémoire de ceux qu'elle rencontre. Si elle ne s'attache pas à un parent ou un amant, elle partage son infortune entre deux hommes, Hugo et Dominique, soudain habités par le paranormal. Voici qu'un ange déchu les accable. Il se matérialise, vandalise leurs âmes, leur impose obéissance dans les arcanes du mal afin de regagner sa place au ciel. Lumineux.
Ed. Dargaud (48 pages; 9,80 euros)

Etudiant de la Rome antique, Luca, dans le tome 2 "La louve de feu" de la série "Les fils de la louve", s'endort dans un taxi et se réveille en 44 avant J.C. dans la Rome de Néron. Réveillé par un maître d'oeuvre, il se retrouve dessinateur, avec pour commande, un palais à réaliser. Il connaît l'histoire de la Rome antique, prédit le pire à son maître qui apprécie et se voit inviter à une fête. Un cadeau l'attend. Le choix de prendre une esclave entre trois femmes nues. Rehaussé par des meurtres, cet album racé s'enrichit de factieux qui, dans l'ombre, répètent l'histoire. Exceptionnel.
Ed. Lombard - collection "Polyptyque" - (48 pages; 13 euros)

Second opus d'un triptyque dédié à Gainsbourg, le volume "Melody & Marilou" dissèque en priorité deux titres concept: "Melody Nelson" et "L'homme à la tête de chou". Un Gainsbourg dessiné plus vrai que nature. Dans "Melody", le texte est analysé sur un crayonné précis. Idem pour "L'homme à la tête de chou". Plus loin, Serge, laid mais au charisme, assuré se laisse séduire dans "Chez Max coiffeur pour homme". L'enchaînement avec "Ma Lou Marilou" voit le chanteur miniaturisé entre les seins généreux d'une métisse. Fabuleux.
Ed. Soleil (64 pages; 14,95 euros)

Univers fantastique pour la série "Les passe-murailles", serti de quatre saynètes de la vie quotidienne. L'opus 2 titré "A tort et à travers" propose l'histoire d'un couple, Corinne et Michel, et celle de Brigitte, la bonne copine qui ne parle que de ses strings. Corinne possède un boa et le confie à Michel, voyage oblige. A son retour, comme elle a le don de traverser les objets et les murs, elle veut récupérer une veste dans le corps du serpent mais en sort un string fluo... Aventure tragique deux épisodes plus loin avec le train. Une gamine s'amuse à franchir la voie juste avant le passage d'un rapide. Elle le fait en trichant, douée pour traverser la loco. Son copain Romain n'a aucun don et mis au défi, se fait lui écraser. Décapant.
Ed. Humanoïdes associés (48 pages; 10 euros)

Le manga "Voyage à Uroshima" propose un récit délirant. Le héros, s'il n'a pas de nom, n'est pas au bout de ses surprises. La quarantaine, il fantasme dans le train qui le mène à Uroshima, rêvant faire l'amour à une lycéenne. Surprise, elle se matérialise, dit s'appeler Yuma-Chan et accepte de donner son corps. Arrivé à Uroshima, il découvre que les gens jouissent d'une libido exceptionnelle et que la pudeur n'existe pas. Une débauche complète où tout le monde copule, dans la rue, dans les commerces, avec n'importe qui. Une fable hard et protéiforme. Stupéfiant.
Ed. Casterman/manga - collection "Sakka" - (192 pages; 9,95 euros)

Histoire onirique, dessin anguleux, le tome 1 "Dustin" de la nouvelle série "Double gauche" est pervers. Dustin Godfinger est influent et de sa deuxième main gauche, repousse les barrières de l'impossible. Sa vie est une tour d'ivoire mais il se souvient qu'enfant, son infirmité l'accablait. Et puis, il y a désormais Ordog, rival impitoyable qui exhibe nue sa maîtresse devant un public obscène. Des chemins inattendus pour un destin sans égal qui livre une superbe réflexion sur le sens de la vie.
Ed. Dargaud (56 pages; 13 euros)

Sur l'île du Démon, dans le sud-est du Japon, la population vit nue. Torago, mariée au terrible Kukuri, se sent responsable de la noyade de sa soeur Tana, sans imaginer que Kukuri est impliqué dans sa mort. Par inadvertance, il aurait ôté la corde qui reliait la barque au ponton. Dans le tome 1 de la série "Rivage", voilà Manamé, sosie parfait de Tana, qui débarque. Tous se souviennent que des naufragés avaient apporté une maladie mortelle. Ils exilent la nouvelle venue. Le village ne désire pas un malheur supplémentaire et décide alors de la jeter à la mer. Diabolique.
Ed. Delcourt/manga - collection "Akata" - (224 pages; 7,50 euros)

La série "Astrovérité" est l'apanage de Joan qui étudie les signes astrologiques avec un humour débridé. Le "Lion" est donc décortiqué en 56 planches avec ses qualités et surtout ses défauts. S'il est généreux et gentil, il reste néanmoins dominateur en voulant imposer ses idées. Au lit et "Dans les griffes de la bête", son partenaire n'est qu'un miroir réfléchissant l'image de sa gloire, rehaussé par les ascendants qui le voient ambitieux ou travailleur acharné. Un album à prendre au second degré. Distrayant.
Ed. Albin Michel (56 pages; 10 euros) AP
http://permanent.nouvelobs.com/culture/20060816.FAP5981.html?1033
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouveautés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveauté Azimut
» Nouveautés 2010 Revell
» Nouveauté numérique, HD & 3D
» [FW] Nouveautés Démons Forgeworld
» Photokina 2008 : Les nouveautés, les rumeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BD City Le Forum des Passionnés de BD :: Tous les autres :: Les Albums-
Sauter vers: