BD City Le Forum des Passionnés de BD

Forum sur la BD
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Didier Castenholz dit "Casten"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marelo
Admin
avatar

Nombre de messages : 643
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Didier Castenholz dit "Casten"   Ven 4 Aoû - 17:46

Ce que le forum BD City va vous présenter ici, n'est pas une interview mais l'itinéraire de collectionneur de Casten assistant de François Walthéry et ami de nombreux dessinateurs (les textes et images sont tirés du Skyblog de Didier)

"Bonjour à vous tous,

Je suis passionné de BD. Je collectionne particulièrement les dessins originaux.
C'est une collection qui a débuté en 1981, Voici 25 ans.
La première planche que j'ai acquise est une page de MODESTE ET POMPON d' ATTANASIO. Je l'ai payée à l'époque 1,500 FB (+ ou - 35euros actuellement). J'avais 15 ans et donc c'était une somme énorme pour moi. Je l'ai payée en 3 mensualités, c'est vous dire si j'ai bossé comme un dingue pour recueillir cette modeste somme...

Je fréquentais les festivals BD à cette époque et l'idée de posséder une planche originale était pour moi INIMAGINABLE !

Je vous la présente ici"



"C'est ma mère qui m'a donné le goût à la BD. Depuis mon plus jeune âge, elle m'achetait des livres. Puis j'ai eu mes premiers TINTIN... Je les ai littéralement dévorés.

En 1975, nous nous promenions dans le Centre de Liège et nous passions rue Lulay. Il y avait à cette époque une librairie, juste à côté du théâtre du Trocadero.
La porte était ouverte et un homme dessinait.

J'ai alors découvert que c'était "le monsieur qui dessine les Tuniques Bleues".
L'album, "La prison de Robertsonville" venait de sortir et je me le suis vu offrir.
LAMBIL eu la gentillesse de me dessiner une tête de "Blutch".

Je me souviens avoir passé des journées à contempler ce dessin , à lire et relire cet album sous toutes ses coutures... J'ai toujours cet album, il a "vécu" comme on dit, mais j'y tiens...

Je pense que ma fibre de "collectionnite aiguë" a du naître à ce moment.

Je vous présente donc le petit dessin réalisé pour l'occasion."



"Paul DELIEGE est l'auteur de BOBO, des KROSTONS, SUPERDINGUE, CABANON, LE TROU DU SOUFFLEUR....

Je l'ai rencontré en 1979, il dédicaçait ses albums dans l'ancien Grand Bazar à LIEGE. C'est la première fois que j'allais d'initiative à une séance de signature.

J'avais plusieurs de ses albums , mais je ne lui en ai présenté qu'un seul, timidement.

Il a vu les autres, les a pris et les a dédicacés également.
Un courant de sympathie est passé. Ce jour là, je suis resté à ses côtés le restant de l'après-midi, admiratif.

Notre amitié a duré 26 ans, jusqu'à ce 07 juillet 2005, où il nous a laissé un peu orphelin.
Je pourrais vous parler de Paul pendant des heures, tant le personnage était "croustillant"."



"Paul était un bourru au coeur tendre. Il râlait à longueur de journée mais il vous aurais donné sa chemise.

J'ai passé des après-midi et des soirées mémorables chez lui. Il refaisait sans cesse le monde à sa manière.

Le peket aidant, il partait alors dans des délires mémorables, mettant la patience de Germaine à très rude épreuve. Les jurons fusaient... tant de "bordel de merde!" ont résonné dans OLNE.

Paul est quand même la seule personne que je connaisse qui ait acheté un tourne-disque pour REGGIANNI et BREL uniquement... qu'il essayait de 'écouter en faisant tourner les 33 t .... avec son doigt !"



"Si Paul DELIEGE n'est plus parmi nous aujourd'hui, il nous reste ses dessins.
Il m'en a offert quelques-uns durant toutes ces années.

La première: la planche 3 de DESTINATION LUNE. Je l'aimais bien car tous les personnages principaux s'y trouvent (ou presque).

C'est aussi l'une des rares histoires de BOBO encrée à l'encre de chine. Généralement, Paul dessinait sur un vieux papier jauni dont il avait eu un stock, au rabais quelque part. BOBO était généralement encré au feutre.

Il privilégiait l'encre de chine et "le bon papier" pour les KROSTONS, série qu'il affectionnait particulièrement"



"Cette page est INEDITE. Elle fut réalisée pour l'album "LE VOLONTAIRE". En cours de route, Paul décide de changer le scénario, qui ne lui convenait pas trop.

Il supprime cette planche et la remplace par celle éditée dans l'album.

Je l'ai reçue pour mes étrennes 1983."



"Un jour, Paul me demande de lui copier l'intégrale de BREL sur cassette audio. C'est très bien, mais il n'a pas de lecteur.

J'avais un ancien lecteur à maison que je lui donne.
Il insiste pour me le payer mais je refuse.
Il se lève, grommelant dans sa barbe et revient quelques instants plus tard...
Il me tend deux dessins: "Tiens, prend ça ! Tu me fais un immense plaisir.

Il venait de m'offrir une couverture de BOBO et une couverture "spirou" des KROSTONS."



"Paul avait une affection particulière pour les KROSTONS. Ils sont marqués plusieurs générations de lecteurs sans doute parce qu'ils incarnent le Mal concentrant à eux trois le concept même du "méchant" de la BD. Tour à tout maléfiques, orgueilleux, envieux, jaloux, belliqueux, assoiffés de pouvoir, monstrueux, immortels..., surtout ridicules avec leur chimère de dominer le Monde à 3 à leur hauteur de "3 pommes".

L'épisode dont Paul était le plus satisfait, est " La maison des mutants", dont voici un dessin de couverture réalisé pour le journal Spirou."



"Voici une très jolie planche de Paul pour son album préféré, LA MAISON DES MUTANTS..."



"Ce dessin a servi pour la 4è de couverture des albums des KROSTONS...
Il est le résumé des ambitions des 3 lutins maléfiques !"



"En grand professionnel qu'il était, Paul réalisait plusieurs projets pour les couvertures de ses albums. Voici le projet pour l'album "L'HERITIER", qui fût le dernier album des KROSTONS."



"L'une des dernières trouvailles de Paul était le "Trou du souffleur".

Il s'agit là d'une série en strip qui servait d'animation dans le journal Spirou... un peu en bouche trou.

Paul s'y défoulait cependant à créer ces bandes caustiques à souhait.
En voici deux... un régal !

Pour l'anecdote, il dessinait ces strips au dos de vieilles bandes de calendrier."





"Paul aimait de temps en temps sortir de la BD classique, pour des recherches graphiques.
Ainsi est né " LE GARROT".

Ce petit chef d'oeuvre en 2 planches d'humour noir vit le jour en 1978, époque à laquelle il dessine la première planche.

Ce projet a dormi dans ses tiroirs jusqu'en 1986. Sur insistance de son redac' chef (Ph. VANDOOREN), il réalisa la seconde planche et termina ainsi l'histoire.

8 années séparent ainsi ces deux pages géniales.
Il me les a offertes pour mes 20 ans... voici 20 ans !... j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux..."



Le récit n'est pas terminé, mais Didier doit encore m'envoyer des photos. Donc très bientôt il y aura, Bob De Moor, Maurice Tillieux, Arthur Piroton, Hergé, René Follet, Hubinon, Denayer, Turk, Pierre Seron , etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bd-city.bb-fr.com
 
Didier Castenholz dit "Casten"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avatars "Twilight"
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BD City Le Forum des Passionnés de BD :: Interviews (de dessinateurs et d'autres personnalités de la BD) :: Les interviews-
Sauter vers: